Une initiative législative en faveur d’un revenu de base a été validée le 27 février dernier par le Parlement espagnol. Le mouvement qui a porté cette initiative s’organise maintenant pour réunir les 500 000 signatures nécessaires pour qu’elle aboutisse à une proposition de loi.

C’est fait: en Espagne, la Commission Electorale du Congrès  a donné son feu vert pour le lancement de l’initiative législative populaire (ILP) en faveur d’un revenu de base. Si celle-ci était votée et approuvée au Parlement espagnol, elle accorderait aux plus pauvres d’abord, puis à tous les Espagnols, un droit « individuel, universel et inconditionnel » à un revenu mensuel d’environ 645 euros. Les citoyens promoteurs de l’ILP ont désormais 9 mois pour réunir au moins 500 000 signatures pour qu’une proposition de loi pour un revenu de base soit déposée au Parlement espagnol.

La campagne visant à recueillir le plus de signatures possibles pour l’ILP a donc commencé. Le collectif qui l’organise a réalisé pour l’occasion un petit clip vidéo qui a été mis en ligne afin d’appeler toutes les personnes intéressées à contribuer via une plateforme de financement participatif aux frais administratifs d’organisation (tables de collecte, enveloppes), à la diffusion et à la sensibilisation autour de l’ILP et du revenu de base.

D’autres événements visant à faire connaître cette initiative législative sont organisés dans toute l’Espagne. Le revenu de base sera d’ailleurs l’une des principales revendications de la marche citoyenne « pour la dignité » qui se déroulera le 22 mars prochain à Madrid.


Crédit photo: Paternité Fermin Grodira